Acuelh / Accueil
Editoriau / Editorial
D'aicí e de'n pertot
Sociau / Social
Politica / Politique
Istòria / Histoire
Cartabèu/Bloc-notes
Societat / Société
En revista / En revue
Botica / Boutique
Forum
Contact

   
   

D'aicí e de'n pertot


Hommage à Robert-Antoine GAGO, militant occitaniste
17 / 06 / 2019 42 lu(s) 
HOMMAGE A ROBERT-ANTOINE GAGO, militant occitaniste  

Testimonis:
  
- « Ères naissut  de l’autra man de la mar, dau sud d’aquela mar siás vengut au nord. Un país que fagues tieu, un país per lo quau as luchat d’annadas, deis annadas 60 fins a uei. Quant de manifestations, de reunions, d’acamps, d’eleccions! Jamai descorat, la bandiera sus l’espatla, un eslogan que picava just. D’aqueste país  jamai n’as parlat la lenga, la  compreniás ben, mai as jamai poscut la parlar a ton desplaser. Nos vas mancar que ton avejaire era totjorn argumentat, mume s’eriam pas de lònga d’acòrdi. Fins qu’au darrier congrès dau mes de març nos as fach de proposisions. Nos laissas un grand vueje. Adieu l’òme. » Estève BERRUS - Siès Forns (Var)

- « Je garderai le souvenir du rire sonore de Robert Gago, reflet de sa personnalité généreuse et joyeuse. Il portait un regard bienveillant sur ses camarades même s'il était en désaccord avec eux... il faisait avec sérieux ce qu'il entreprenait ; le mouvement occitan a bénéficié de ses qualités de militant comme le vin de Bandol a bénéficié de ses qualités de maître de chai.
J'ai égaré le négatif d'une photo prise vers 1985 lors d'un reportage pour Vaquí dans un domaine viticole où se distillait ce jour-là le marc de raisin. Yves Bramerie et Robert Gago étaient souriants, bras dessus bras dessous. Deux hommes exemplaires, deux amis. »

Andrieu ABBE - Rocabruna d’Argens (Var)
Retorn