Acuelh / Accueil
Editoriau / Editorial
D'aicí e de'n pertot
Sociau / Social
Politica / Politique
Istòria / Histoire
Cartabèu/Bloc-notes
Societat / Société
En revista / En revue
Botica / Boutique
Forum
Contact

   
   

Istòria / Histoire


Non l'Algérie, l'Afrique du Nord ne sont pas arabes! Youssef Zirem
05 / 06 / 2017 162 lu(s) 
« Eclair d’histoire »
                                      
D’una istòria reborsiera mai…

                   Quand tous les centralistes de la planète se donnent la main,l’histoire occultée des Imazighen, rappelée dans cette profession de foi,
ne vous rappelle-t-elle  pas quelque chose ?  
                            
« Non, L'Algérie n'est pas arabe !
Non, toute l'Afrique du nord n'est pas arabe !
          
   C'est le colonel Lotfi, tué dans des conditions obscures, au mois de mars 1961, qui avait compris, bien avant les autres, qu'il y avait, déjà à cette époque, parmi ceux qui contestaient la présence française, le désir de remplacer le colonialisme français. Le désir de dominer les autres, le désir d'installer la dictature. Dès les premières années de « l'indépendance », l'écrivain Kateb Yacine abondait dans le même sens dans une célèbre interview accordée à un quotidien italien en affirmant que l'Algérie française était remplacée par l'Algérie arabo-musulmane. A contre-courant de tout le discours ambiant, Kateb Yacine soulignait alors qu'il n'était ni arabe ni musulman. Bien des années plus tard, le régime algérien, illégitime, issu de la guerre fratricide, de l'été 1962, entre les vrais maquisards et l'armée de l'extérieur, ose, dans une nouvelle mouture de la constitution, clamer, haut et fort, que l'Algérie est arabe. Voilà une clameur colonialiste qui veut ainsi supprimer des milliers d'années d'Histoire.

   Non, 40 millions de fois non, L'Algérie n'est pas arabe, non toute l'Afrique du nord n'est pas arabe. Des îles Canaries jusqu'à l'oasis de Siwa en Egypte, les pierres parlent encore tamazight. L'Histoire algérienne ne commence pas le 1er novembre 1954 ; cette terre généreuse et irriguée par tant de sang de ses vrais enfants, a tant donné à l'humanité. Chachnaq qui a fondé la 22ème dynastie pharaonique vers l'an 950 avant Jésus n'est pas arabe. Les rois Syphax, Massinissa, Yugurten, Juba, ne sont pas arabes. Saint-Augustin, Saint-Donat ne sont pas arabes. Apulée de Madaure, Tertullien, Arnobe, Saint Cyprien, Juba II ou encore Térence ne sont pas arabes. Firmus, Takfarinas, Aksel, Dihia, ne sont pas arabes. Avant l'arrivée de l'islam, l'Afrique du nord a connu d'autres religions, elle a également été juive puis chrétienne. L'Afrique du nord est le territoire des Imazighen, les Hommes libres. La constitution algérienne que le régime algérien lui-même ne respecte pas n'a aucune étoffe pour rester dans l'Histoire majestueuse de l'Afrique du nord. Ce ne sera qu'un texte lamentable d'une dictature colonialiste qui sera inévitablement laminée par l'avancée irrépressible de L'Histoire. Non l'Algérie n'est pas arabe, non toute l'Afrique du nord n'est pas arabe. Demain, tout proche, demain qui a déjà commencé, les Hommes libres effaceront des tablettes de l'Histoire ce grand mensonge. »

Youcef ZIREM le 2016-01-10 / 13:43- (site Kabylie.com)

(1) suite à cette déclaration une FETWA a été adoptée par les frères musulmans, disant qu'il est du devoir de chaque musulman de tuer cet apostat.
Retorn