Acuelh / Accueil
Editoriau / Editorial
D'aicí e de'n pertot
Sociau / Social
Politica / Politique
Istòria / Histoire
Cartabèu/Bloc-notes
Societat / Société
En revista / En revue
Botica / Boutique
Forum
Contact

   
   

Sociau / Social


BREVAS. Muselier tombe le masque - Les Rastignac de la Macronie - C. Herrou agressé dans la Drôme - Abandon des transports du quotidien (STOP LGV Sud Sainte-Baume)
27 / 10 / 2018 100 lu(s) 
BREVAS


- REGION SUD. Muselier tombe le masque...la suite !  

   Muselier s'est fait élire à la Région dont le voici président: mais la vérité, c'est qu'il déteste notre région: son seul objectif, c'est d'effacer toute trace de l'identité historique et culturelle de la Provence: non seulement, depuis plusieurs mois, nous devons subir, avec force spots télévisés et affiches, la propagande pour la région "SUD" mais voici que le Conseil Régional supprime la subvention de 6000 € qui permettait à l'une de nos plus dynamiques associations culturelles occitanes d'enseigner les musiques traditionnelles à des générations d'enfants, de proposer des animations de qualité, pièces de théâtre, aubades et la célèbre fête des musiques traditionnelles de la Conque (39è édition en 2018) qui a permis à plusieurs générations de découvrir ou de retrouver des groupes de chanteurs et de musiciens réputés provenant de diverses régions françaises et italiennes.

   Heureusement, le Conseil Départemental, qui n'est pourtant pas spécialement occitaniste, est venu à sa rescousse et vient de lui accorder une subvention en complément à celle qu'il lui donnait déjà.

   Peut-être le Conseil Régional avait-il besoin de ces 6000 € pour payer la campagne publicitaire "SUD", les affiches qui "décorent" nos villages, nos arrêts de bus et les spots de télévision de Michèle LAROQUE, Kad MERAH et d'autres; à moins que ces 6000 € ne soient destinés à faire le bonheur d'associations moins "sulfureuses" ! Quoiqu'il en soit, le contribuable souhaiterait pouvoir donner son avis sur les orientations budgétaires de la Région comme sur les décisions autoritaires de M. Muselier (cf.  "Région Sud" !).

-  Les Rastignac de la Macronie

Ils sont (plus ou moins) jeunes, ils ont réussi à intégrer la superstructure financière. Ces poissons qui naviguent dans l’eau trouble mais juteuse du pouvoir jouent leur carte personnelle dans le monde des affaires et de la finance :
« Ils sont, à l’Elysée, A. Kohler, qui gérait les finances de MSC Croisière ; I. Emélien, venu d’Havas ; J. Nussbaumer, stratège chez l’Oréal ; A. Zajdenweber, venu des conseils d’administration d’Areva et d’Eramet ; C.-H. Weymuller, venu de la Banque d’affaires Morgan Stanley ; E. Miquel, capital-risqueur du fond financier Adrian ; A. Bourolleau, venu des cépages Rothschild ; C. Ferrazzi un temps, venue du Boston Consulting Group ; F. Aubert, venu de Nexity Immobilier ; Cedric O., venu de Safran. Faut-il poursuivre ?  Personnages cités par Willy Pelletier (L’Humanité, 12/09/18).
  

- Cedric Herrou agressé dans la Drôme

  Venus à Valence pour voir le film sur C. Herrou et les migrants, pour participer aux débats, les nombreux participants se sont heurtés à quelques « identitaires » nationalistes français, émules de P. Vardon de Nice (élu conseiller régional sur la liste du FN) qui ont tenté d’enfariner l’agriculteur de la Roya. Si l’agression physique n’a pas été suivie d’une poursuite judiciaire de la part de C. Herrou, la direction du cinéma, elle, a porté plainte. La xénophobie de l’extrême droite française singe l’italien Salvini tandis M. Le Pen fait de la question migratoire la pierre de touche de sa construction européenne. Il est vrai que quand on a Maurras comme parrain, les apprentis sorciers se déchaînent. Etranges coïncidences et télescopages d’histoire. Vos ramenta quauqua ren ?


- ABANDON DES TRANSPORTS DU QUOTIDIEN. Le gouvernement remet sur les rails la LGV-Paca

  « Loin des déclarations du nouveau ministre de l'écologie (on donnera la priorité... aux transports du quotidien plutôt qu'aux investissements dans des infrastructures nouvelles.), le gouvernement vient de confirmer 5 projets de lignes à grande vitesse dont: (une première phase Marseille-Aubagne doit être lancée complétée par le tronçon entre Cannes et Nice.)
  Malgré - les déclarations antérieures d'Emmanuel Macron et d'Elisabeth Borne pour l’abandon de tels projets au profit des transports du quotidien.
- le coût environnemental et financier.
- l'inutilité de cette LGV en regard des besoins quotidiens des habitants(es).
- l’impact négatif sur notre Région Provençale et sur l’ensemble du secteur public.
- L’oubli de l’identité provençale à l’opposé de toute démarche technocratique.
  Le rouleau compresseur est en route avec un calendrier fractionné et de futures dépenses somptuaires qui aggraveront le dette de la SNCF et de la France. Merci à nos politiques de se soumettre aux grands lobbies du BTP et de se conformer à la faillite de l’Europe. La mobilisation des collectifs, associations, citoyens(nes), doit continuer afin de demander une réponse aux besoins réels et urgents des transports du quotidien.
  Le Collectif Stop LGV Sud Sainte Baume APPELLE les élus locaux et la Communauté de Communes de Sud Sainte Baume, qui ont voté une motion contre cette ligne le 16 septembre 2016, à se mobiliser impérativement et dans l'urgence afin de rappeler de manière forte et visible leur détermination à combattre ce grand projet inutile et coûteux. »  

Didier CADE, Président du Collectif Stop LGV Sud Sainte-Baume
-
Retorn