Acuelh / Accueil
Editoriau / Editorial
D'aicí e de'n pertot
Sociau / Social
Politica / Politique
Istòria / Histoire
Cartabèu/Bloc-notes
Societat / Société
En revista / En revue
Botica / Boutique
Forum
Contact

   
   

Societat / Société


BREVAS - Gilbert Brawanski
03 / 03 / 2018 58 lu(s) 
BREVAS

- Retrait de Permis à Montélimar

Suite à son appel concernant le Permis de Montélimar (4 300 km2 entre Valence et Montpellier), le tribunal de Cergy-Pontoise avait donné raison à Total en  janvier 2016. De ce fait, la compagnie pétrolière pouvait voir s’il y avait du gaz de schiste dans le sous-sol d’une partie de l’Ardèche, de la Drôme et du Gard. L’Etat avait fait appel de cette décision.
Le 21/12/2017, la Cour Administrative d’Appel de Versailles a donné raison à l’Etat en annulant le dit permis. Total peut encore présenter une requête en cassation devant le Conseil d’Etat jusqu’à fin janvier mais le cœur ne semble plus y être.
Les Collectifs stop au gaz de schiste ardéchois et gardois vont peut-être pouvoir faire la fête

- 7 ans de combat et de mobilisation citoyenne

Pour les opposants au Gaz de schiste, c’est peut-être la fin d’un long combat entamé en janvier 2010. Le Collectif ardéchois Stop au gaz de schiste épaulé par ses collectifs juridique, scientifique et par un collectif d’élus allait le mener d’une façon remarquable : 220 réunions publiques devant des salles pleines à craquer dans les 2 premiers mois pour alerter les populations. 18 000 manifestants à Villeneuve-de-Berg le 28/02/2011, mobilisation citoyenne contre les permis de Valvignères et de Montélimar.  
Le Collectif ardéchois peut être satisfait de son action. Aujourd’hui, des militants anti-gaz de schiste d’Europe de l’Est, du Maghreb, d’Amérique le contactent pour lui demander conseils

- Montarem tant que poirem (1)

Vous avez peut-être vu le match de rugby à 15, France – Japon. Vous avez pu constater qu’alors que les japonais courraient comme des lapins, les bleus semblaient avoir des semelles de plomb. L’explication de cet état de fait pourrait se trouver en Drôme-Ardèche. En effet, les japonais utilisaient ce jour-là des chaussures équipées de crampons "Profiler" qui s’adaptent aux chaussures de foot et de rugby. Grâce à eux, un pilier de rugby bénéficierait d’un gain de 5 à 8% en matière de poussée et d’une amélioration de 1/10ème sur une course de 20 mètres, soit 60 à 90 cm sur cette distance. Les stéphanois en foot et les castrais en rugby en seraient bientôt équipés. C’est une petite entreprise drôme-ardéchoise, "Smart Power" (2) qui a développé ce crampon. L’ambition de son patron, devenir "leader" mondial.
En Drôme-Ardèche, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées
                                        G.B.

---------------------
1 Devise de la Fédération des Œuvres Laïques d’Ardèche
2  www.smart-power.fr
 
Retorn